Promenade au Château de Brissac : dans la peau d’une châtelaine le temps d’une journée !

 

Hello mes petits châtelains !

 

Doper aux contes de fées pendant l’enfance, on a beau s’en défendre mais une princesse guerrière sommeille forcément en chacune d’entre nous. Et la vie de château qui va avec fait forcément aussi un peu rêver (OK, peut-être pas 24h/24 mais un week-end de temps en temps on ne dit pas non quand même… ;)). Il y a quelques années de ça, j’ai eu l’occasion de visiter un département devenue depuis un de mes véritables coups de cœur : le Maine et Loire. Je me suis imaginée aisément vivre à Angers ou à Saumur, villes que j’affectionne tout particulièrement (ahhh le Maine et Loire : son vin, ses châteaux… que demandez de plus ?!), mais c’est réellement lors d’une semaine dans la localité de Brissac-Quincé que mon cœur s’est emballé.

 

chateau-de-brissac-parc

 

riviere-de-l-aubance-chateau-brissac

 

le-baiser-chateau-de-brissac

 

barque-parc-chateau-de-brissac

 

pivoine-parc-chateau-de-brissac

 

Connue pour son merveilleux Château surnommé « le Géant du Val de Loire », j’ai eu la chance à l’époque de pouvoir déambuler durant de nombreuses journées dans les jardins magnifiques, les écuries et même les couloirs de ce château d’exception. Aujourd’hui, je vous emmène en visite guidée avec moi au cœur du domaine de Brissac afin de partager avec vous cette célèbre douceur angevine qui n’est absolument pas une légende urbaine !

 

vue-hauteur-chateau-de-brissac

 

promenades-chateau-de-brissac

 

vignes-des-cinq-siecles-chateau-brissac

 

parc-fleuri-chateau-de-brissac

 

jardins-panneaux-chateau-de-brissac

 

Je suis arrivée pour la première fois au Château de Brissac à la tombée de la nuit. Dans l’obscurité, je devinais déjà un spectacle à la beauté époustouflante mais la fatigue l’emportant, je me suis contentée de poser mes affaires dans les dépendances du château et de dîner rapidement avant d’aller me coucher. Le lendemain, j’ai ouvert les volets sur un soleil flamboyant et la vue sur les vignes du domaine me criait de sortir voir ça de mes propres yeux. C’est ce que j’ai fait sans me faire prier ! Dehors, devant le spectacle qui s’offrait à moi, le souffle m’a manqué.

 

chateau-de-brissac

 

buste-parc-chateau-brissac

 

chateau-de-brissac-vu-du-parc

 

jardin-amenage-chateau-de-brissac

 

chateau-de-brissac-vue-de-face

 

Le Château dans la lumière du matin était absolument merveilleux. Il faut dire que Brissac est loin d’être un château comme les autres : avec ses sept étages (!) et ses 204 pièces (de quoi faire une teuf d’enfer !), il est le plus haut de France. Et il faut bien reconnaître qu’il en impose. Durant mon séjour à ses côtés, j’aurais fait au total plus de 500 photos de cette merveille, sous tous les angles et à toutes les heures de la journée… C’est dire !

 

brissac-quince-chateau

 

desert-des-tartares-chateau-brissac

 

chateau-de-brissac-jardin-en-fleurs

 

brissac-vu-du-parc

 

roses-blanches-parc-de-brissac

 

Ce qui surprend au premier coup d’oeil, c’est ce parfait mélange de modernité et de « médiéval » qui fait toute l’originalité du château. D’abord château-fort construit au XIe siècle, sa façade de style Louis XIII est entourée par deux tours médiévales qui donnent un énorme cachet à l’ensemble.

 

tour-chateau-de-brissac

 

parc-printemps-chateau-brissac

 

chateau-brissac-majestueux

 

canal-stefan-zweig

 

chateau-brissac-sous-ciel-bleu

 

Acquis en 1502 par René de Cossé, le premier seigneur de Brissac, le Château est depuis toujours resté dans la famille. Le 13e Duc de Brissac y vit aujourd’hui avec sa famille (si si je vous promets, comme dans Cendrillon ;)) et s’occupe de l’entretien des lieux, possible grâce à ce que rapporte notamment les visites du château.

 

tours-medievales-chateau-de-brissac

 

allees-fleuries-chateau-de-brissac

 

entree-chateau-de-brissac

 

allee-marceline-chateau-de-brissac

 

pivoine-en-fleur-parc-brissac

 

Les visites encadrées par des guides sont vraiment sympas : on déambule de salles en salles (l’occasion parfaite de se prendre pour une duchesse !), commençant par le Grand Salon où se côtoient tableaux de famille anciens comme récents, enchaînant sur la Salle à manger où le couvert dressé et les bois de cerfs aux murs n’attendent que les convives pour ripailler joyeusement !

 

chateau-de-brissac-salle-a-manger

 

bois-de-cerfs-chateau-de-brissac

 

decoration-chateau-de-brissac

 

statue-chateau-de-brissac

 

lustre-chateau-de-brissac

 

On découvre ensuite plusieurs pièces, dont la chambre du Roi Louis XIII venu en visite au château en août 1620, plusieurs galeries mais surtout le théâtre qui est sans aucun doute la pièce qui m’a le plus conquise. Cette salle d’opéra de 200 places a été créée par Jeanne de Say, alors marquise et mélomane convaincue. Et franchement, elle en jette ! C’est décidé, moi aussi je veux mon p’tit théâtre perso dans mon futur appart’. Pour les amateurs de bons vins (comment ça on parle de moi ?!), la visite s’achève sur une dégustation de vins de Loire vendus ensuite dans une charmante petite boutique. Plusieurs années plus tard, je n’ai jamais oublié cette jolie visite et qu’on soit passionné par l’Histoire ou non, impossible de ne pas y trouver son compte.

 

brissac-chateau-vu-de-face

 

arbre-centenaire-brissac-chateau

 

banc-parc-fleuri-chateau-brissac

 

vue-arriere-chateau-de-brissac

 

canal-souterrain-chateau-de-brissac

 

On peut se demander ce que serait un château sans une bonne petite histoire d’épouvante et celui de Brissac n’échappe pas du tout à la règle ! Les nuits d’orage, on parlerait d’une mystérieuse dame blanche qui apparaîtrait dans certaines pièces de la demeure (bouuuu). Ce charmant fantôme serait en réalité celui de Charlotte de Valois, assassinée par son mari Jacques de Brézé après qu’il l’eut surpris dans les bras d’un écuyer. Comme on ne rigolait pas trop avec ces choses-là à l’époque, il transperça son épouse d’un simple coup d’épée. Rien d’étonnant à ce qu’elle rode toujours dans les parages après une telle fin… ! ;))

 

fleurs-domaine-brissac

 

canal-souterrain-interieur

 

chateau-brissac-vu-du-village

 

pont-du-roi-louis-XIII

 

Mon endroit préféré restera sans hésitation le sublime parc du domaine où j’ai déambulé des heures entières durant mon séjour en ces lieux. Dire que le domaine est poétique est effrayant de banalité mais en même temps, difficile de trouver mot plus juste ! Impossible de me souvenir sur combien d’hectares s’étend le parc mais il est immense. Plusieurs chemins de promenades sont proposés que j’aurais longuement essayé tour à tour. Chaque allée est rattachée à un nom sublime semblant tout droit sorti d’un roman (la Promenade du Pont Rouge, La Vigne des cinq siècles, le Baiser…).

 

allee-chateau-de-brissac

 

chateau-de-brissac-riviere-aubance

 

chateau-de-brissac-facade

 

fleurs-bleues-chateau-de-brissac

 

chateau-de-brissac-noir-et-blanc

 

Magnifiquement fleuri, ombragé d’arbres centenaires et bercé d’étangs et de chemins où serpentent la rivière Aubance, le domaine dans sa totalité est une invitation absolue à la rêverie. Petits bancs disposés ici et là permettent de se reposer et de profiter du calme environnant tout en regardant les chevaux dans les prés.

 

derriere-les-arbres-chateau-brissac

 

gisele-chateau-de-brissac

 

chateau-brissac-et-fleurs

 

pont-chateau-de-brissac

 

vue-domaine-chateau-de-brissac

 

Plusieurs ponts absolument charmants traversent la propriété tandis qu’un petit poulailler ravira les enfants. Un canal souterrain assez captivant est aussi ouvert à la visite, sans oublier les écuries du château.

 

ecuries-chateau-brissac

 

chateau-brissac-reconstitution-ecuries

 

reconstitution-ecuries-chateau-brissac

 

cheval-ecurie-chateau-de-brissac

 

flying-cloud-chateau-brissac

 

Ma balade préférée fut sans conteste celle menant au « Mausolée » et révélant une vue absolument magnifique sur le château. Il s’agit d’un temple néo-classique qui abrite depuis le XIXe siècle les sépultures de la famille et qui semble vraiment surréaliste dans ce décor, à l’orée de la forêt ! Difficile de ne pas être totalement apaisée dans un endroit pareil. Je peux dire sincèrement que je n’ai jamais passé une semaine aussi zen de toute ma vie.

 

vue-lointaine-mausolee-chateau-de-brissac

 

mausolee-chateau-de-brissac

 

chateau-de-brissac-mausolee

 

gravure-sur-mausolee-chateau-de-brissac

 

decoration-mausolee-chateau-de-brissac

 

Si vous aimez les beaux jardins, que vous vous êtes toujours demandés à quoi aurait ressembler un bal en bonne compagnie ou une partie de chasse à courre, vous vous sentirez comme un poisson dans l’eau au domaine de Brissac. Pour ma part, j’espère bien y retourner un jour !

 

★ INFOS PRATIQUES ★

Domaine du Château de Brissac
Rue Louis Moron
49320 Brissac-Quincé
(à une quinzaine de kilomètres d’Angers)
Tarif adulte (visite + accès au parc) : 10 euros
Gratuit pour les enfants de moins de 8 ans

 

Publicités

2 réflexions sur “Promenade au Château de Brissac : dans la peau d’une châtelaine le temps d’une journée !

  1. Visiter les chateaux c’était un de mes passe temps préféré quand j’étais plus jeune! Se sentir comme une princesse l’espace de quelques instants et se mettre à rêver. Le cadre est propice à cette rêverie d’un autre temps.
    Merci pour cette jolie balade en ta compagnie ma belle. L’espace de quelques instants, j’ai vu le monde autrement.
    Je t’embrasse bien fort et te dit à très vite.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s