Profiter de la dolce vita à Castelvetrano – Sicile ❤

 

Hello mes petits pizzaïolo !

 

Toujours au Sud de la Sicile, j’ai suivi mes pérégrinations au cœur de petites villes charmantes et pleine d’histoire. La province de Trapani dans laquelle j’ai passé ses jours merveilleux est vraiment une terre pleine de beauté. Le contraste avec l’est du pays et la richesse de villes telles que Syracuse ou Taormine est bien sûr saisissant. Mais je n’ai pas pu m’empêcher d’aimer cette simplicité désarmante, ce dénuement, cette absence de « m’as-tu vu » et ce naturel qu’on a tendance à laisser bien trop souvent de côté dans notre quotidien. Après avoir admiré les témoignages archéologiques des siècles passés, les champs d’oliviers à perte de vue, les côtes pourvues de longues et belles plages, mon voyage s’est achevé dans la petite ville de Castelvetrano où on retrouve les traditions les plus typiques de la Sicile.

 

porte-garibaldi

 

chiesa-san-francesco

 

laurier-rose

 

batiment-sicile

 

affichage-castelvetrano

 

Durant deux jours, je me suis promenée sans carte dans les rues authentiques de la ville. Réputée pour son grand marché, la ville est envahie les jours où ce dernier s’installe dans un de ses quartiers, tout près de la Porte Garibaldi qui marque l’entrée de la ville.

 

porta-garibaldi-castelvetrano

 

place-garibaldi-entree-castelvetrano

 

inscription-porte-garibaldi

 

garibaldi

 

castelvetrano-fleur

 

Moi qui espérait avoir les sens en exaltation face à la charcuterie, aux fromages et aux fruits et légumes typiques de la région, j’ai été déçue de constater que le marché était surtout envahi de marchants de vêtements, de sacs et de chaussures faisant la part belle à la contrefaçon, à l’instar du célèbre marché de Vintimille ! Heureusement, quelques commerçants et artisans locaux parviennent à se démarquer parmi les étalages…

 

eglise-castelvetrano

 

poissonnier-marche-castelvetrano

 

citronnier-castelvetrano-sicile

 

fromage-marche-castelvetrano

 

marche-castelvetrano

 

oranger-sicile

 

Tant pis, je trouverai bien à me ravitailler ailleurs… en dégustant par exemple une belle part de pizza que les Italiens mangent presque exclusivement pâte épaisse, en goûtant le fameux pain noir (« pane nero ») qui fait la réputation de la ville ou encore en buvant un bon verre de Limoncello ;).

 

pizza-sicilienne

 

pane-nerro

 

limoncello

 

pates-siciliennes

 

charcuterie-sicilienne

 

marchand-cerises-castelvetrano

 

La partie de la ville qui m’a le plus émue est sans conteste son centre historique qui m’a rappelé l’Italie que je connais bien : celle qui offre églises, fontaines, bustes et monuments à chaque coin de rues, au hasard des chemins. Celle qui coupe le souffle à qui la contemple. 

 

chiesa-degli-agostinianni

 

fleur-castelvetrano

 

campanile-castelvetrano

 

fiat-castelvetrano

 

volets-castelvetrano

 

A l’origine, Castelvetrano était une fraction de la ville de Selinunte dont je vous ai parlé dans mon dernier article. Il est marrant de constater à quel point elle est aujourd’hui largement plus développée que sa voisine !

 

facade-castelvetrano

 

immeubles-siciliens

 

immeuble-castelvetrano

 

anciennes-facades-castelvetrano

 

Le nom de la ville renvoie à la domination des Romains qui en firent un « castrum veteranorum », c’est à dire une « citadelle des vétérans ». La ville fut construite autour d’un château de fondation arabe qui passa ensuite aux Normands après la conquête de la Sicile par Roger de Hauteville, qui en deviendra Roi. Au XIIIe siècle, le pouvoir passa des Souabes aux Aragonais puis devint le fief de la famille Tavaglia qui participa à l’essor architectural et culturel qu’on lui connaît aujourd’hui.

 

tour-castelvetrano

 

porte-eglise-castelvetrano

 

detail-chiesa-castelvetrano

 

relique-castelvetrano

 

La ville est organisée autour de deux places principales au sein desquelles se trouvent la majorité des monuments à découvrir : la Place Umberto I et la Place Garibaldi qui est entourée de très jolis édifices tels que la Chiesa Madre à l’imposant portail médiéval et à la jolie rosace (1520) et la Chiesa del Purgatorio, datant du XVIIe siècle et devenu depuis un auditorium. A deux pas de là se trouve le théâtre « Selinus » datant du XIXe siècle et que j’ai trouvé absolument sublime !

 

theatre-selinus-castelvetrano

 

chiesa-del-purgatorio

 

eglise-du-purgatoire-castelvetrano

 

piazza-carla-daragona

 

Piazza Umberto I, la Fontaine de la Nymphe datant du XVIIe siècle est absolument à voir ainsi que la Tour campanile de l’Église. Les gens se pressent en masse pour observer les détails de cette fontaine « à étage », incroyablement jolie.

 

fontaine-de-la-nymphe

 

fontaine-de-la-nymphe-castelvetrano

 

detail-fontaine-de-la-nymphe

 

fontana-della-ninfa

 

Sur la Place Reine Marguerite, l’Église San Dominico fait partie des splendeurs de la ville et est réputée pour être une des plus somptueuses de la Sicile, malgré sa simplicité extérieure. Un peu plus loin dans la ville, on peut aussi admirer l’Église San Giovanni que j’ai trouvé sublime avec son très joli dôme vert.

 

chiesa-san-giovanni

 

chiesa-di-san-giovanni

 

entree-eglise-san-giovanni

 

castelvetrano-eglise-san-giovanni

 

dome-chiesa-san-giovanni

 

Ne laissez-pas non plus de côté le quartier de l’hôtel de la ville, un peu plus moderne mais tout aussi charmant que ses voisins avec son monument aux morts et ses places ombragées ! Quelques détails rappellent aussi que la lutte contre la mafia reste aujourd’hui encore un grand combat pour la Sicile…

 

hotel de ville castelvetrano

 

castelvetrano-hotel-de-ville

 

monument-aux-morts-castelvetrano

 

horloge-hotel-de-ville-castelvetrano

 

no-alla-mafia-sicile

 

Si vous êtes fana des visites culturelles, nul doute que cette ville sera faîte pour vous. Sans quoi quel bonheur de flâner sans but, de s’asseoir à une terrasse de café et de se laisser porter par la dolce vita italienne ? Écouter la clameur des conversations qui se mêlent aux carillons des églises, prendre le temps de vivre en dégustant un café ristretto ou un cappuccino, se dire que la vie ne devrait être faite que de moments comme celui-ci…

 

creperia-sicile

 

cafe-castelvetrano

 

vegetation-sicile

 

ti-amo-castelvetrano

 

Après ces dix jours absolument hors du commun au cœur de la Sicile, j’ai quitté ce pays avec regrets, complètement bouleversée, convaincue qu’il me faudrait y revenir le plus vite possible ♥

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s