Il y a des gens que l’on rencontre trop tôt et d’autres trop tard… ♥

 

L‘enveloppe sur l’écran de mon smartphone ne m’a pas tout de suite sauté aux yeux. Comme tous les matins, j’avais allumé mon portable précipitamment, machinalement, et je courrais déjà après la course folle du temps (traduction : j’étais très en retard !). Quand j’ai enfin prêté attention à l’objet pour le glisser dans mon sac avant de partir, mes yeux se sont attardés sur les quelques mots qui s’enchaînaient sur l’écran. Et je n’ai rien ressenti. Un peu de surprise peut-être, de lassitude tout au plus. Je me suis contentée de partir travailler et ce n’est que plus tard, coincée dans les bouchons sur l’autoroute comme tous ces matins d’ouvertures que je me suis laissée aller à réfléchir à ce qui venait de se produire.

 

just-a-memory

 

Ce SMS venu tout droit du passé m’a fait l’effet d’un OVNI qui viendrait d’apparaître dans le ciel de ma galaxie. Je me suis revue, des années en arrière, après notre séparation. A l’époque, je n’étais que déni et souffrance. C’est terriblement cliché mais je comprenais enfin l’expression consacrée qui se plaisait à dire qu’on ne se relevait jamais vraiment d’un premier amour. Aujourd’hui encore, malgré le détachement, les autres histoires, le poids des années et l’eau qui coule sous les ponts, toujours, mon cœur se serre encore en pensant au désespoir dans lequel je me trouvais alors. « On n’oublie jamais rien, on vit avec… ».

 

broke-my-heart

 

J‘ai attendu longtemps, trop longtemps, un signe de ta part. Ça ne pouvait pas se finir comme ça, nous n’étions pas comme ces autres qui jettent tout par la fenêtre et partent sans se retourner. J’avais attendu, encore et toujours, car que pouvait-il bien me rester à part ça ? Mais rien ne s’était produit. Alors que tu avançais à toute vitesse, j’étais coincée en mode « pause » sur une vieille bande en noir et blanc. Vulnérable et fragile. Tu m’avais dit que tu ne coupais jamais vraiment les ponts avec les ombres de ton passé et cela me blessait doublement : d’abord parce qu’il était évident que j’étais devenue une ombre et que je ne pouvais m’y résoudre, ensuite parce que ton silence n’en résonnait que plus fort, comme un écho assourdissant.

 

you-left

 

Comme souvent, ton ignorance me ramenait à mes propres faiblesses, bien ancrées et un peu trop familières. Je me demandais ce qui me manquait pour que tu m’aie abandonné si vivement et, encore pire, ce qui me faisait défaut au point que tu ne veuilles pas revenir. J’en ai passé du temps à décortiquer ces derniers mois et à essayer de comprendre, à chercher une logique là où il n’y en avait pas. Puis, aussi vrai qu’on n’oublie rien, le temps a fini par faire doucement son œuvre. Après m’être très longuement débattue, la douleur a fini par se faire plus discrète. Petit à petit, j’ai laissé tout ceci partir. Et je ne t’ai plus attendu.

 

let-someone-go

 

Ça n’en est que plus déconcertant de constater à quel point les gens ont la fâcheuse habitude de « revenir » dans nos vies au moment où on s’y attend le moins. A une certaine période de ma vie, j’aurais probablement donné n’importe quoi, sans exagération, pour recevoir un signe de ce type. Un signe de toi. Mais je ne suis plus du tout cette personne-là. Aussi triste que cela puisse paraître, ce message tant attendu ne provoque rien en moi. Question de timing. Il arrive sans doute beaucoup trop tard sur le chemin. Moi qui ai toujours pensé que « mieux vaut tard que jamais », en amour comme dans la vie, je réalise enfin qu’il y a un temps pour tout. Et ça n’en est que plus déroutant de repenser à toutes ces soirées et toutes ces longues nuits froides et sans sommeil passées à espérer et à se raccrocher à quelque chose qui n’arriverait probablement jamais.

 

all-i-wanted-was-you

 

Le nombre de fois où j’ai envié toutes ces personnes vers qui on finissait forcément par revenir. Le nombre de fois où je me suis sentie amputée d’une partie de mon être puisqu’on ne prenait jamais la peine de revenir vers moi, justement. Le nombre de fois où je me suis dit que je n’étais pas assez, malgré tous mes efforts. Pas assez quoi ? Je l’ignorais mais dans ma tête, les mots tournaient en boucle : jamais assez… Ce jour est finalement arrivé : le signe est là. Et pourtant, je ne ressens rien, absolument rien.

 

everything-happens-for-a-reason

 

C‘est sans doute le signe que j’ai grandi, changé et modifié mes attentes. C’est peut-être le signe que j’ai fini par guérir ou du moins par m’endurcir un peu plus. Ou par devenir plus forte. Je ne sais même pas. Je sais juste que je ne répondrai pas à ce message. Que les choses arrivent pour une raison et que s’il avait été écrit que tu devais faire partie de ma vie, tu n’aurais jamais perdu cette place qui était la tienne à l’époque. Qu’on ne peut pas réécrire l’histoire ni changer sa fin… C’est ainsi : il y a des gens que l’on rencontre trop tôt et d’autres trop tard. Et je sais au fond de moi qu’il est trop tard pour nous.

 

rupture

 

Publicités

7 réflexions sur “Il y a des gens que l’on rencontre trop tôt et d’autres trop tard… ♥

  1. Comme on dit toujours, « on n’oublie jamais un premier amour ». Parfois, il arrive que le premier amour soit l’homme de notre vie (je pense à ma mémé et très certainement à ma mère (un amour platonique avant mon père, ça compte comme « premier amour » ou non ?)) et parfois, il est juste le premier qui nous donne ce sentiment qu’est être amoureux. Parfois aussi, on le quitte et c’est douloureux. On en souffre comme jamais et on pense qu’un amour comme celui-là n’existe qu’une fois dans notre vie. Parfois aussi, on laisse passer quelques années, on se retrouve et on reconstruit son histoire ensemble. Parfois ça marche, parfois, ça marche pas mais cette fois-ci, on sait à quoi s’attendre. Et puis parfois, il y a ton cas. On reçoit le message tant espéré et finalement … non. On n’a pas envie de recommencer. Alors oui, peut être que tu as changé mais comme tu le dis si bien : « c’est trop tard ».
    Parfois, j’aurais bien aimé réagir comme toi mais que veux-tu, je suis une éponge. Après, j’ignore qu’elle aurait été ma réaction à ta place mais ne dis pas que tu t’es endurcie, c’est un vilain mot. Guérie, c’est bien plus joli.
    Je t’embrasse ma Soeur Cosmique ❤

    PS : pardon pour les cacahuètes, je suis vraiment fatiguée aujourd'hui.

    • Tu as tout dit ma No’, tout est possible effectivement mais parfois on n’a plus la force de recommencer. On sait d’avance que ça ne sert à rien, surtout quand on a plus la force de se battre. Je sais que tu es une éponge mais on sait rarement comment on peut réagir avant d’être confronté à une situation de ce genre ❤ Quant au fait de ne pas dire que je me suis endurcie, je veux bien faire un effort pour toi mais je sais que c'est pourtant le cas. La vie, les épreuves nous changent et dans mon cas c'est tout à fait vrai. Plein de gros gros bisous ❤

  2. Question de timing comme tu dis oui… J’ai vécu la même histoire dernièrement, un sms, un signe, qqchose d’un ami qui n’est jamais venu ou plutôt qui est arrivé trop tard, beaucoup beaucoup trop tard… Je n’ai pas répondu, mais pourtant que j’aurais aimé l’avoir plus tôt ce message… Mais on grandit, on évolue, on fait notre vie sans ces personnes, et les faire revenir dans nos vies, ça sonne trop faux, pas naturel, ce sont des souvenirs maintenant… Et comme je l’ai bcp appris dernièrement « les souvenirs sont faits pour vivre dans le passé, les faire revivre c’est prendre le risque de les gâcher »…

    • Whoa, merci pour cette jolie phrase Illyria. C’est tellement vrai ! Hé oui, les souvenirs sont faits pour vivre dans le passé, je le pense aussi. Tu as tout résumé : quand on se construit sans certaines personnes, quand on passe certains caps sans eux, ça semble difficile de les imaginer revenir dans notre vie comme ça. Tout simplement parce que nous ne sommes plus la personne d’alors… Puis une phrase que j’aime beaucoup dit : « si tu pars sans raison, ne reviens pas avec une excuse… ». Il y a un peu de ça aussi. On comprend rarement comment une relation, en amour comme en amitié, peut prendre fin si abruptement pour une des deux personnes concernées. Alors quand on parvient à faire le deuil de cette histoire après avoir tant attendu un signe de l’autre, c’est incompréhensible d’imaginer qu’il puisse se repointer comme ça, naturellement, après tant de temps. On réalise que ça sonne faux comme tu dis et que ça ne sert plus à rien de faire revivre ce passé même si ça n’est jamais simple… Belle soirée à toi !

  3. Tu ne peux pas savoir comme ton texte me parle. On ne guérit pas de son premier amour. J’ai vécu avec cette idée accrochée à chaque centimètre de mon corps pendant tant d’années. J’ai espéré qu’on se retrouverait, cela arrive à d’autres. Je m’en suis voulue de ne pas avoir compris ce qu’il disait par « rester amis ». Je ne l’ai jamais revu. J’ai vécu avec des « pourquoi » à n’en plus finir. J’ai remplis des tonnes de pages de cahiers pour chasser son souvenir. J’ai attendu un signe, qui n’est jamais venu.
    Aujourd’hui, j’ai envie de tenter le tout pour le tout, d’essayer de lui écrire pour voir. Mais en même temps j’ai un peu peur, car peut-être que pour lui il est déjà trop tard. Peut-être qu’au fond nous nous sommes rencontrés trop tôt.
    Tu as grandi et tes sentiments aussi. Ca ne change rien à l’amour qui a été. Il n’est plus c’est tout. Et une autre histoire t’attend, une qui collera à la personne que tu es devenue.
    Je t’embrasse fort. Merci pour ce beau texte ma belle.

    • Ma Marie, merci de partager avec moi cette si belle histoire ❤ Tragique d'une certaine manière car je comprends parfaitement la peine que tu as pu ressentir quand celle-ci a pris fin mais très belle dans ce que tu envisages d'entreprendre, même si ce n'est jamais une décision facile à prendre, je le comprends. Si tu as envie de recontacter cette personne qui a tant compté pour toi, tu ne devrais pas te brimer. Il faut juste le faire en pleine connaissance de causes, en se protégeant un peu, en sachant que ce qu'on attend, la personne dont on a le souvenir n'est peut-être plus au bout du chemin. Sans imaginer une catastrophe, il faut s'attendre à ce que les choses ne soient plus comme avant pour être sûre de ne pas les "subir" au cas où (mais c'est mon côté pessimiste qui parle, tu l'auras compris ;)). Je trouve ta démarche importante et courageuse : rien ne vaut la peine qu'on garde des regrets. Tu n'as rien à perdre à écrire à cette personne : tu as changé, lui aussi très probablement mais ça ne veut pas dire que vous ne pourrez pas vous comprendre, vous "retrouver" et reprendre une relation (ne serait-ce qu'amicale !). C'est bien sûr à toi de voir ce que tu veux faire mais sache que je te soutiens dans toutes tes démarches ❤ Il y a encore quelques temps, je serais rester avec mes questions sans réponse qui m'auraient littéralement étouffé, mes regrets et ma fierté, un peu, aussi. Maintenant lorsque j'ai envie de tenter quelque chose, je m'efforce de ne pas faire taire cette envie. Quand je veux une réponse, j'essaie d'aller la chercher. C'est dur, vraiment, mais ça vaut la peine. C'est la faute de Coldplay, ce groupe que j'adore, qui dit dans une de ses chansons "If you never try then you'll never know…" ! 😉 Je te fais de gros gros bisous ma Marie et j'espère à très vite. Ps : et Joyeuses Pâques avec Boubou !

  4. Tout ceci est signe que tu as tournée la page!! C’est plutôt une bonne chose 🙂 Et pour la petite histoire, quand j’étais plus jeune (voilà que je parle comme une vieille!) j’ai eu cet amour brisé, et j’ai attendu qu’on se retrouve, et nous nous sommes retrouvé, pour nous déchirer. Et nous nous somme attendu encore, pour encore se retrouver et encore se déchirer encore plus… Retrouver quelqu’un n’est pas forcément une bonne chose; Et laisser partir à la fois la personne et aussi nos attentes est très dure à faire, mais c’est un mal pour un bien. On m’a dit un jour que l’amour, ça devait être simple. Et c’est vrai, j’en suis maintenant convaincue. 🙂 Bizou à toi et à ton cœur prêt à repartir!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s