J’ai testé pour vous… La maison en pain d’épices en kit quand on n’est PAS DU TOUT blogueuse culinaire (ni cuisinière !) ♥

Hello mes petits sablés de Noël !

 

OH OH OH, JOYEUX NOEL A TOUS ! J’espère que vous vous êtes tous régalés (euphémisme pour ne pas dire « empiffrer » ;)) durant ces fêtes de fin d’année… et ce n’est pas fini ! Aujourd’hui, j’apporte ma modeste contribution à l’édifice des calories déjà ingurgitées ces derniers jours en vous parlant d’un rêve de longue date : construire une maison en pain d’épices. MIAM ! Vous me suivez ?!

 

maison-pain-depices-perspective2

 

maison-pain-d-epices

 

(aparté) Vous ais-je déjà dit que mon conte préféré est Hansel et Gretel ? Petite, je le lisais en boucle, encore et encore. Les enfants perdus dans la forêt, l’horrible sorcière voulant les faire rôtir dans son grand four et surtout la délicieuse maison en pain d’épices recouverte de caramel et de bonbons en tous genres… ! Cette histoire et son happy end me faisaient littéralement craquer (et saliver). Secrètement, j’ai toujours rêvé de voir apparaître une véritable maison en pain d’épices au détour d’une promenade en forêt… Mais c’est finalement dans les allées de ce bon vieil IKEA que mon cœur a vacillé 😉 Lors d’une visite express chez le géant nordique de la décoration, je suis restée baba devant un kit spécial « maison en pain d’épices » à fabriquer soi-même vendu au rayon Alimentation (il faut croire qu’ils n’ont pas seulement l’art du montage en kit pour les meubles BILLY mais aussi pour la pâtisserie !). Moi qui avait toujours rêvé de m’y essayer, c’était le moment ou jamais ! D’autant plus que pour le coup, on me mâchait plutôt le travail avec les différents éléments de la maison (toit, murs, cheminée…) déjà prédécoupés qu’il ne restait plus qu’à assembler et à décorer… Un jeu d’enfant non ?! Hé bien NON !

ET LA GALÈRE COMMENÇA…!

 

En achetant ce fameux kit, j’étais persuadée d’être face à une sorte de « Maison en pain d’épices pour les nuls ». Cruelle erreur ! Bon d’accord : il est vrai que j’ai deux mains gauches dès lors qu’il s’agit d’être derrière les fourneaux et que le gâteau au yaourt est probablement ma meilleure réussite en matière de pâtisserie. Bon d’accord : il est clair que je partais de très très loin. Mais tout de même, je pensais vraiment que ce kit nommé « Pepparkaka Hus » (non, ce n’est clairement pas son petit nom qui a influencé mon achat) serait d’une simplicité déconcertante. C’est pourtant moi qui me suis trouvée fort déconcertée quand la déconvenue fut venue ! Ce fut long, ce fut stressant et ce fut douloureux (oui oui, exactement comme un accouchement !) mais après des heures de galère sans nom, ma maison en pain d’épices se dressa enfin fièrement devant moi.

 

maison-pain-depices-cote

 

maison-pain-depices-kit

 

Ok, elle est un peu biscornue. Ok, elle n’est pas aussi décorée que je l’espérais (j’y viens). Mais je la trouve mignonnette malgré tout, tout en sobriété et en simplicité (mais c’est peut-être la douleur de l’épreuve qui influence mon avis ;)). En plus, j’ai réussi à arriver au bout de l’épreuve sans déclencher d’incidents diplomatiques majeurs ni même mettre le feu à la cuisine… Opération réussie à 5 sur 5 ! Voilà donc à quoi ressemblera à peu de chose près votre maison en pain d’épices en kit si vous aussi vous êtes TOTALEMENT novice en la matière (et que vous êtes déjà ravie quand vous parvenez à vous faire une omelette). Si j’ai réussi (enfin je crois !), vous pourrez y arriver aussi ! Il suffit de se lancer… et de puiser en soi toute la force et la patience nécessaire. BON COURAGE !

 

maison-pain-depices-vue-de-cote

 

toit-maison-pain-depices

 

Pour faire tenir ensemble les différents éléments de votre maison, IKEA a la très bonne idée de conseiller l’usage du caramel en tant que ciment. Un conseil : fuyez ! J’ai beau être une piètre cuisinière, pas besoin d’avoir fait Sciences Po pour savoir que le caramel, c’est le mal (même si c’est affreusement bon). A part si vous voulez en foutre partout, être poisseuse de la tête aux pieds en moins de deux minutes ou encore vous brûler (à éviter si vous partagez ce doux moment en cuisine avec vos charmantes têtes blondes), laissez cette idée pourrie là où elle est. Comme beaucoup, j’ai opté finalement pour le glaçage royal qui s’est davantage révélé dans mes cordes, qui a assuré à merveille son rôle de glue et qui donne parfaitement l’illusion d’un petit chalet enneigé. Là je dis oui ! Pour ce faire, il vous faudra : beaucoup de sucre glace (désolée pour les proportions mais en bonne néophyte, le pifomètre est mon ami), une cuillère à café de jus de citron et deux blancs d’oeufs. Ensuite, vous fouettez. Beaucoup.

 

glacage-maison-pain-depices

 

kit-ikea-maison-pain-depices

 

Le glaçage obtenu doit être bien collant puisque c’est grâce à lui que notre charmante maisonnette va pouvoir tenir debout (autant dire que tout repose sur ses p’tites épaules). Vous amassez ensuite toute la bonne volonté et la patience que vous avez en stock et vous commencez à coller ensemble les différents éléments. Un conseil : commencez par la cheminée, vous verrez très vite si votre glaçage fait l’affaire… ou pas ! Ensuite les murs, puis le toit. C’est l’étape la plus longue car vos petites mains sont obligées de tout maintenir le temps que le glaçage prenne parfaitement. Une fois que votre maison tient bien sur ses fondations, il faut passer au meilleur moment : la déco !!!

 

cheminee-maison-pain-depices

 

porte-maison-pain-depices

 

kit-maison-pain-depices

 

Fan de dragibus, j’avais prévu tout un stock de bonbons aux couleurs acidulées pour décorer ma maison. Quelle ne fut pas ma stupeur en constatant qu’ils étaient trop lourds pour tenir, même avec un max de glaçage aux fesses ! Obligée de trouver une solution de repli en express, j’ai opté pour ces petits cœurs en sucre que j’avais acheté pour décorer mes gâteaux (gâteaux que je ne fais pas si tu as bien suivi ;)). Même si elle n’est pas aussi colorée que je l’espérais, je ne suis pas mécontente du résultat. Avec le recul, ce ne fut pas si difficile que ça : juste très long. Mais le résultat (qui amusera à coup sûr petits et grands) vaut bien qu’on souffre un peu ! Une chose est sûre : j’arrête la cuisine… Au moins jusqu’à Noël prochain !

 

Et toi lecteur, si tu laissais parler ta créativité…
A quoi ressemblerait le plus joli des gâteaux ?!

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s