J’ai lu, testé et approuvé… Pourquoi les hommes adorent les chieuses, de Sherry Argov (avant, j’étais une fille gentille… Maintenant je suis une chieuse !)

 

Hello mes petits amoureux ! 

 

Sur les chouettes conseils de ma copinaute Ophélie de l’encore plus chouette blog « Feedback Baby », j’ai acheté (et dévoré) Pourquoi les hommes adorent les chieuses, best-seller outre-Atlantique. Tout d’abord un aveux : je ne suis pas du tout avide de livres de développement personnel et bien que je sois une lectrice boulimique et compulsive, j’ai tendance à penser qu’il n’existe pas de réponse toute faite aux grands problèmes de l’humanité et encore moins quand il s’agit du sempiternel débat sur les relations hommes-femmes ! Et pourtant, j’ai lu avec un immense plaisir le livre de Sherry Argov, bourré d’humour, de conseils et de cas pratiques dans lesquels on se retrouve vraiment et je dois reconnaître que ce livre a totalement bouleversé et remis en cause ma manière de voir les choses. Moi qui n’avait jamais ouvert le pourtant très connu Les hommes viennent de Mars, les femmes viennent de Vénus, j’ai été conquise par Pourquoi les hommes adorent les chieuses. Je vous explique pourquoi ce livre est en passe de devenir ma Bible !

 

pourquoi-les-hommes-adorent-les-chieuses

 

Pourquoi les hommes adorent les chieuses
Ça dit quoi ? 

 

Les différences entre les hommes et les femmes remontent aux origines du monde, mais pas besoin d’aller aussi loin pour comprendre ça ! Dès le début, les différences apparaissent. Enfants déjà, les goûts s’affirment. Les filles sont (généralement) plus calmes : elles jouent à la poupée en espérant qu’un jour, elles trouveront aussi leur Prince charmant et seront heureuses pour toujours.

 Mark-Darcy

 

Mon Prince charmant à moi : (feu) Mark Darcy… Paix à son âme !

 

Les garçons eux jouent à la guerre et se voient en super-héros. Ils veulent une vie trépidante et rythmée et ont le goût du risque. La sécurité d’une vie plan-plan en tenant la main d’une princesse, très peu pour eux ! Puis les enfants grandissent… Et en « vieillissant », les femmes se partagent en deux catégories en fonction de ce qu’elles sont et de ce qu’elles attendent d’une relation amoureuse avec un homme : les filles gentilles d’un côté, les chieuses de l’autre. Les premières sont prêtes à tout sacrifier pour leur relation (et elles le font sans hésiter !), tant et si bien que les hommes ne les respectent plus et les prennent pour de véritables serpillières. Moralité : leurs relations sont vouées à l’échec dans la mesure où les gentilles filles ne vivent que pour leur moitié et se sacrifient complètement dans cette quête du Graal, ce qui n’a aucun intérêt pour l’homme, cet éternel chasseur qui a besoin qu’on lui résiste (un peu) pour être sûr d’être désiré !

 

never-make-somebody-your-everything

 

Ne fais jamais de quelqu’un le centre de ta vie.
Car quand cette personne te quittera tu n’auras plus rien… 

 

Les secondes (les chieuses donc !) sont indépendantes, ont de l’amour propre et de l’estime pour elle-même. En couple, elles n’en oublient pas pour autant de s’épanouir personnellement. Elles ont de l’humour à revendre et ne s’en laissent pas conter. Si un homme les malmène ou qu’elles ne s’épanouissent pas dans une relation, elles passent simplement à la suivante. La chieuse se respecte assez pour savoir ce qu’elle mérite. Et tout, absolument tout, part de ce fameux respect. Contrairement au terme qui peut être connoté péjorativement, la chieuse n’est pas une hystérique capricieuse qui passe son temps à chouiner et à harceler son compagnon (bien au contraire !). C’est une femme forte qui sait tirer le meilleur d’une relation mais qui sait aussi dire STOP si celle-ci ne lui apporte rien de bon. Contrairement à la gentille qui offre tout sur un plateau, la chieuse vit pour elle et pour personne d’autre. Son indépendance est de loin sa plus grande qualité !

 

treat-me-like-a-queen

 

Tout ce que je demande est que tu me traites
de la même façon que tu le ferais avec une Reine !

 

Dans ce manuel plein de bon sens, Sherry Argov dresse la typologie de ces deux types de femmes et prouve qu’il n’y a vraiment rien à gagner à être gentille aujourd’hui (et surtout pas dans une relation amoureuse !). Le but n’est évidemment pas de devenir une garce insensible (la chieuse n’est d’ailleurs jamais méchante) mais de s’assumer pleinement et avec force. Car rien ne peut plus attirer un homme qu’une femme de caractère ! En s’appuyant sur des centaines de témoignages d’hommes (c’est plus commode quand même ;)) qu’elle a longuement interrogé, Sherry explique avec un humour ravageur comment passer de gentille à chieuse… Pour ne plus se faire marcher dessus en toute impunité !

 

deserve-better

 

Je vais te « libérer » car je ne te mérite pas…
Je mérite bien mieux.

 

 Pourquoi les hommes adorent les chieuses
Je me lance ou pas ? 

 

Tous les gens qui me connaissent vous le diront : j’ai du tempérament et du caractère à revendre. Je suis sociable, affable, j’aime plus que tout rire et profiter de la vie. Mais globalement, je ne m’en laisse pas conter (fleurette, entre autres ;)). Dans la vie de tous les jours, tout porte à croire donc que je rentre dans la catégorie des chieuses. Mais à la nuit tombée, tel un loup garou par nuit de pleine lune, dès qu’une relation amoureuse pointe le bout de son nez, je me transforme en mon pire ennemi : la fille trop gentille. Sincèrement, Docteur Jekyll et Mister Hyde n’ont rien à m’apprendre. La fille indépendante que je côtoie (et que j’aime !!!) se fait la malle fissa dès que des sentiments apparaissent (d’où l’idée d’en avoir le moins possible…). Adieu indépendance d’esprit, bonne humeur permanente, tempérament… Bienvenue angoisses, confiance en soi inexistante, estime de soi au niveau -20 sur une échelle qui s’arrête normalement à 0, bienvenue « impression de ne jamais être assez bien », dépendance et sacrifices personnels plus ou moins importants pour que l’autre soit heureux et épanoui et tant pis en attendant si j’ai envie de mourir (joke !). Adieu chieuse qui s’assume et bienvenue fille trop gentille qui pourrait se couper un bras pour celui qui l’accompagne.

 not-talented-enough

 

Pas assez intelligente, pas assez belle, pas assez talentueuse…

 

Ce phénomène étonnant et qui ne se contrôle pas (pas avant d’avoir lu ce livre en tout cas !) n’est ni drôle ni facile à vivre. Je pense que c’est quelque chose qui prend son essence dans nos peurs les plus profondes et dans un sentiment d’insécurité bien ancré qui ne doit probablement pas remonter à hier. On dit fréquemment qu’on accepte l’amour qu’on croit mériter… J’ai coutume de dire aussi que mon cœur et ma tête sont en profond désaccord et se livrent une guerre sans merci. La chieuse habite bien évidemment dans ma tête tandis que la fille trop gentille dort bien au chaud blottie au fond de mon cœur. Le problème, c’est lorsqu’elle se réveille… Elle gagne invariablement la bataille et je me retrouve invariablement aussi avec le cœur en miettes (conséquence logique !). Moralité : être gentille, ça craint. Et c’est là que ce génial livre entre en scène.

 

scared-of-needed-somebody-too-much

 

Peut-être a t-elle juste peur de tenir à quelqu’un à ce point…

 

Loin de moi l’idée de passer pour une illuminée (quoique, c’est peut-être déjà trop tard !) mais ce livre m’a vraiment fait beaucoup de bien et a changé ma façon de voir et d’envisager les relations, sans doute durablement. J’ai eu à de très nombreuses reprises l’impression qu’il avait été écrit pour moi tant je me reconnaissais dans les propos de l’auteure. En le lisant, j’ai compris que nous étions sans doute TRÈS nombreuses à souffrir du syndrome de la fille trop gentille. Elle est facilement reconnaissable : elle est prête à tout pour que sa relation amoureuse fonctionne. Et ce tout englobe vraiment tout… et n’importe quoi. Alors forcément, elle se brûle les doigts…

 care

Il n’existe que deux raisons qui expliquent pourquoi les gens peuvent te blesser : 

1) Tu tiens beaucoup trop à eux
2)  Ils ne tiennent pas du tout à toi

 

Jugez plutôt :

 

Tout excuser à son compagnon qui en profite allègrement (mensonges, retards, tromperies, lâcheté…) : CHECK !

Accepter de se faire marcher dessus (se relever à 3h du matin juste pour le voir alors qu’on se lève à 6 pour aller à la fac) : CHECK !

Passer au dernier plan (bien après sa famille, son boulot, ses amis, ses passions et même son chien !) : CHECK !

Renoncer à ses propres passions, son temps libre, son indépendance financière (dans le pire des cas), sa santé mentale (voire sa santé tout court) : CHECK !

Le chouchouter, le soutenir dans tout ce qu’il entreprend, le materner aussi (être à la fois la mère, la madone et la putain), le faire passer avant tout le reste : CHECK !

 

WARNING !
Si vous vous reconnaissez dans l’une (ou pire : plusieurs !) des propositions ci-dessus :
LISEZ CE LIVRE DE TOUTE URGENCE !

 

Vous pouvez vous pliez en 4 (et même en 8), le résultat sera toujours le même : il vous larguera sans tambour ni trompette sans même se rendre compte de tout ce que vous avez fait pour lui.

 forget-that-idiot

 

Et pourtant, ce livre ne se présente ni comme un manuel féministe, ni comme un recueil « anti-mec » : au contraire, il s’agit de se respecter mutuellement et de se considérer comme égaux, ni plus ni moins. Avec ce guide ultra bien fait, Sherry Argov explique simplement comment inverser la vapeur, qu’on soit célibataire ou en couple. Comment séduire durablement un homme et lui faire comprendre qu’on a « ce petit truc en plus », comment le retenir plutôt que de le faire fuir ! Ce ne sera pas forcément aisée pour la gentille fille mais la solution pour qu’elle se respecte enfin est entre ces pages. J’ai dévoré littéralement ce livre et depuis la fin de ma lecture, je me sens infiniment plus légère. Il me donne les clés pour avancer dans le bon sens et cesser progressivement d’être cette fille sans aucune confiance en elle dans sa vie sentimentale et qu’on piétine allègrement (progressivement car Rome ne s’est pas faite en un jour…!). Je comprends ce qui a merdé dans le passé et je peux enfin le corriger pour l’avenir…

 believe-you-can

Crois en tes capacités et tu auras déjà parcouru la moitié du chemin…

 

Jusqu’à présent, quand un homme s’intéressait à moi, je me disais que j’avais de la chance qu’il m’ait remarqué et qu’il s’intéresse à moi. Je pensais ne pas mériter cette attention. La prochaine fois, je me dirai qu’il a de la chance de partager ces instants avec moi (non mais !). Que je vaux la peine comme tout un chacun. Et qu’un homme devrait s’estimer heureux et privilégié d’être avec moi aussi. Il n’y a pas de raison que la chieuse que je suis déjà au quotidien ne s’installe pas aussi dans mon cœur en CDI. Ce guide a donc été une véritable révélation (même s’il dit aussi des choses très évidentes à lire mais pas forcément toujours facile à appliquer quand on est une vraie gentille…) et je le conseille à toutes. C’est un régal à lire et les conseils prodigués sont toujours malins et drôles. Un vrai bonbon bon pour le moral et pour l’égo car une chieuse affirmée et séduisante sommeille en chacune d’entre nous, il suffit d’y croire !

 youre-awesome

 

  Tu es exceptionnelle ! 
Alors agis comme telle.

 

Il ne tient qu’à nous de tolérer ou pas la manière dont on nous traite. La force est en nous (et avec nous !). Pour l’anecdote, au moment de commencer ce livre, j’étais un peu dans le flou. J’attendais le signe d’un jeune homme avec qui j’avais passé une soirée très agréable. La gentille fille, après s’être rongée les sangs pendant plusieurs jours, l’aurait recontacté sans plus attendre, à bout de souffle et de nerfs (autant agiter directement un panneau lumineux « Hey !!! J’EXISTE ! Rappelle-moi pitié !! » sous ses fenêtres !). La chieuse elle, aurait attendu et sans que cela lui pose de problèmes (car elle a bien mieux à faire de ses journées que d’attendre désespérément un SMS ou un coup de fil !). Je n’ai donc rien fait en me disant que je n’aurais rien perdu si rien n’arrivait et j’ai poursuivi ma vie sans y songer. Silence de mort des deux côtés donc. A la fin de ma lecture, remontée à bloc que j’étais, devinez ce qui est arrivé… 😉

 

 Gentille fille vous dîtes ?!

Un livre testé… et totalement approuvé
par une future ex-gentille !

 (Merci encore à Ophélie pour cette découverte en or)

 

something-better-comes-along

Publicités

15 réflexions sur “J’ai lu, testé et approuvé… Pourquoi les hommes adorent les chieuses, de Sherry Argov (avant, j’étais une fille gentille… Maintenant je suis une chieuse !)

  1. Mais il est génial cet article ! Il est même meilleur que le mien ! Pour la peine, je vais up-dater mon billet pour mettre un lien vers celui-ci (parce que tu le mérites, et si ça ne finit pas de convaincre toutes les gentilles filles qui font partie de nos lectrices, je ne comprends pas ^^)
    En tout cas, je suis RAVIE que ça t’ait autant servi que moi ! C’est une véritable pépite, ce bouquin 🙂 Figure-toi que depuis que j’ai assimilé ses conseils, j’en fais craquer plus d’un ! Et pas plus tard qu’hier, j’ai renvoyé un vrai connard dans ses placards, il en était tellement frustré qu’il a fini par m’insulter – ce à quoi j’ai répondu par la pire des insultes : l’indifférence.
    Bien sûr, on a encore énormément de choses à apprendre, mais cela fait très vite effet ! M’est avis qu’on va vite trouver un mec, un vrai, en ne perdant plus de temps avec les idiots 🙂
    Tiens-moi au courant de tes futurs « succès » 😉 Gros bisous !

    • Rooo merci Ophélie ! Ton commentaire est tellement adorable ♥ Sincèrement, ton article était excellent : preuve en est, c’est grâce à toi et à ta façon unique de présenter les intrigues que j’ai eu envie de m’y pencher ! Un grand merci donc même si je suis honorée (et ravie) que tu trouves mon article à la hauteur 😉 Quant au fait que tu en fasses craquer plus d’un depuis que tu appliques les conseils de ce guide, ça ne m’étonne pas du tout ! Tu rigoles mais depuis que je l’ai fini et que je me retrouve dans une situation où la chieuse et la gentille s’affrontent, je me demande toujours comment réagirait la chieuse et je la laisse mener les rênes. Jusqu’à présent ça fonctionne à la perfection 🙂 Attendons de voir la suite mais profitons-en pour ignorer les idiots et ce qui ne méritent pas qu’on perde du temps à attendre quelque chose d’eux ! On ne peut qu’aller dans la bonne direction 😉 Je te fais de gros bisous et je te souhaite une bonne fin de weekend Ophélie !

  2. Ha ha ha ! Je veux lire ce livre ! Ca me rappelle « La femme parfaite est une connasse » des soeurs Girard qui est excellent ! Toi aussi feu Mark Darcy était un de tes idéaux … il me manque le pauvre !
    Sinon, juste pour info, je vais bien, j’ai juste acheter un num anglais donc pour le num français … je risque de ne pas trop répondre (faut que je change de SIM sinon car j’ai un seul téléphone). Je t’envoie un mail dès que je peux. Bisous

    • Ahah je te le conseille vraiment ma No’ ! Je regarderai si on peut le trouver en epub 😉 Tu vas rire mais j’ai justement vu « La femme parfaite est une connasse » hier à la librairie et je me suis dit que ça devait être bien fun aussi. En substance le message doit être à peu près le même ! Si Mark Darcy me manque ? Franchement je ne m’en remets pas qu’elle ait fait un truc pareil… 😥 Quelle idée de tuer l’homme idéal ! Bisous ma Soeur Cosmique ♥

  3. Revelation en te lisant ma belle. Ce livre est fait pour moi.
    Je savais deja qu’etre une fille gentille, c’etait pas cool du tout. Ca confirme mes pensees. Et puis ca me soulage aussi de me dire que le changement c’est possible. Il est grand temps d’inverser la vapeur.
    MILLE MERCI! Tu es EPATANTE!
    Je t’embrasse bien fort.

    • C’est toi qui est épatante ma Marie !! ♥ Bien sûr qu’un changement est toujours possible et je suis sûre qu’on y arrivera ! Sincèrement ce livre est top : il donne toutes les clés pour inverser la tendance. Marre d’être trop gentilles 😉 Tout est possible si on y croit vraiment !! Je te fais de gros bisous et je te souhaite une bonne fin de weekend.

  4. Oui je confirme les hommes aime les chieuses ma copine a acheter ce livre bon ça lui serre a rien ces une chieuse grave mes ce livre et vraiment bien même moi un homme j ai vraiment aimer ce livre 🙂

    • Ahahah merci Guillaume pour ce témoignage qui confirme que les hommes préfèrent les chieuses… 😉 Ce livre fait vraiment l’unanimité auprès de tous les gens qui le lisent !! Bonne soirée !

  5. je ne pense pas que les homme aime les chieuses, je pense plutôt qu’il sont impressionné par le caractère indépendant de la chieuse sauf qu’une relation réussit et qui dure dans le temps nécessite énormément de sacrifice et de dont de soit pas nécessairement du coté de la femme mais aussi de l’homme que seul la gentille peut offrir, une relation avec une chieuse est comparable à un sprint alors qu’avec la gentille c’est plus un marathon

  6. je viens d acheter le livre et c est vraiment bien expliqué on s y retrouve tellement
    je vais mettre en pratique les conseils il est vrai que j etais trop gentille donne de suite pour etre aimé pour qui se dise qu il a rencontré une femme rare je faisais tout pour me vendre en fait
    la je ne leve plus le petit doigt c est a lui a me seduire a faire ses preuves pour que je decide si je veux ou pas d une relation en gros bon investissement ce bouquin

    • C’est tout à fait vrai Nadia, ce livre est un bon investissement et un bon outil pour essayer d’évoluer dans le bon sens 😉 Tout donner pour être aimé, ça n’apporte rien… Il vaut mieux y aller par étape pour ne pas se brûler les doigts et les ailes !! Merci pour ce commentaire et à bientôt !

  7. de rien
    je le relis chaque semaine parce que pas facile de tout assimiler du premier coup et a chaque fois je ris et je me dis c est tout a fait ca
    dommage que je l ai pas eu entre les mains avant mais a 38 ANS il est jamais trop tard pour apprendre!!!!

  8. Pingback: Pourquoi les hommes adorent les chieuses, de Sherry Argov. Ou le guide qui apprend aux filles gentilles à ne plus se comporter en paillassons – Feedbackbaby

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s