J’ai vu… Kick Ass 2 (sans avoir vu le 1er… Parce que c’est bien mon genre de faire les choses à l’envers !)

 

Hello mes petits supers héros !

 

De retour de vacances absolument géniales (mais trop courtes évidemment !) et en attendant d’avoir classé les quelques 2000 photos faites en deux semaines (ce n’est pas une légende urbaine : je suis une vraie japonaise !) pour mieux partager ces jolis souvenirs avec vous, je vous propose en attendant une petite chronique cinématographique sur un film visionné il y a quelques semaines, juste avant de partir en vacances. Ce soir-là, j’avais décidé de me lancer un défi (de taille) : aller voir un film tout à fait improbable au cinéma (en tout cas pour moi). Depuis que j’ai réalisé que même James Bond pouvait être cool, j’essaie de dépasser mes limites cinématographiques. C’est parfois une excellente chose… Mais parfois une mauvaise ! (bà si, ça arrive !). A force d’entendre dire que Kick Ass était THE film CULTISSIME à voir au moins une fois dans sa vie et ne supportant plus les regards bovins qu’on me lançait en société à chaque fois que je disais que je n’avais pas une folle envie de le voir (#enferetdamnation), j’ai décidé de me lancer, sans en attendre grand chose. N’ayant jamais eu une grande passion pour les hommes en collants moule couilles (quoique, j’ai toujours eu un faible pour Clark Kent et ses petites lunettes… 😉, je ne m’attendais pas à être particulièrement transcendée par ce que j’allais voir. Et pourtant, c’était bien moins pire que ce que j’aurais cru… ! Verdict : si vous avez du second degré à revendre et que l’absurde pleinement assumé par le film ne vous fait pas peur, vous risquez d’apprécier et de vous dire, comme moi, que ce n’est pas si mal que ça finalement… ! (maybe I’m a geek inside…).

 

affiche-kick-ass-2

 

Kick Ass 2… Ça dit quoi ?

 

Voilà quelques années déjà que Dave, un adolescent ordinaire, a endossé le rôle de Kick Ass pour lutter contre les malfrats de New York. Aidé de Mindy (la géniale Hit Girl), il compte bien peaufiner quelques techniques pour se battre comme un véritable super-héros. Ce qu’il ignorait, c’est la source d’inspiration qu’il incarne pour de nombreux anonymes qui se revendiquent désormais comme lui « super héros de la vraie vie » et prennent leurs rôles très à coeur. Puisqu’on est plus fort à plusieurs, Dave décide de rejoindre le groupe « Justice Forever », une ligue de héros ordinaires luttant contre le mal au quotidien. Mais dans l’ombre, Chris d’Amico (le fameux Red Mist) dont Kick Ass avait tué le père dans le premier film s’apprête également à revenir sur le devant de la scène et surtout à se venger. Rebaptisé « Le Motherfucker » (non, le ridicule ne tue pas), ce dernier ambitionne de devenir le premier super-vilain de l’histoire en réunissant à ses côtés tous les méchants qui voudront s’unir à sa cause. Le but ? Détruire Hit Girl et Kick Ass. Tout ceci va donner du travail à Dave qui ne pourra pas compter sur Mindy, celle-ci traversant une véritable crise existentielle et tâchant de mener une vie la plus normale possible…

 

motherfucker-kick-ass-2

 

Le ridicule ne tue pas… Mais le costume sado maso, si.

 

Kick Ass 2… Je me lance ou pas ?

 

Honnêtement, qui n’a jamais rêvé de changer le monde et surtout de le rendre meilleur, même à son petit niveau ? Moi par exemple, je me suis toujours dit que je ferais une super Cat Woman (Graouuu). Mais allez savoir pourquoi, on ne m’a pas proposé le rôle ! Vous l’aurez donc compris, ce qui m’a le plus plu dans ce film est le fait que les supers héros soient en réalité les laissés pour compte du quotidien. Les losers, geeks et autres nerds, ceux sur qui on ne se retournerait pas dans la rue ou sur qui on ne miserait pas un kopeck sont finalement les VRAIS héros. Et ça pour le coup, c’est plutôt top : ça change de ce qu’on voit d’habitude, non ? N’ayant pas vu Kick Ass premier du nom (qui est tout de même bien mieux selon mes potes qui m’avaient faits un super résumé afin que je ne sois pas trop larguée), ne comptez pas sur moi pour vous apporter une analyse comparée complète et détaillée entre les deux films ;). Mais pour le même prix, vous aurez tout de même mon avis sur la question ! (alors, heureux ?!)

 

kick-ass-2

 

Personnellement, j’ai trouvé ce film complètement dé-jan-té. Un énorme et joyeux bordel. C’est drôle, plein d’action et totalement fou fou, il faut bien le reconnaître. Mais le côté parodique de certaines scènes gâche parfois les gags qui pourraient s’avérer excellents (sauf si vous êtes très fans de l’humour pipi-caca : dans ce cas-là vous allez être servis). Si mon ressenti global est plutôt positif en bout de course, je suis bien obligée de constater que le mythe du super héros tel qu’on le connaît est complètement mis à mal dans ce film (bien que ce soit sans doute le but ma brave dame !). Et cela m’a un peu (bon d’accord : complètement) dérouté. Ces héros-là sont beaucoup trop humains pour faire le Bien (et c’est un peu triste quand même quand on y pense…) : ils tuent et zigouillent à tout va (des supers méchants mais quand même), se vengent, font parfois souffrir les autres (qui le méritent souvent, mais bon). Leur « normalité », leur humanité en font des être faillibles et le résultat est TRÈS LOIN de l’image que l’on se fait du super héros classique. Ces héros-normaux-de-la-vie-la-vraie font justice plus vite que leurs ombres et d’une drôle de manière, en dégainant des armes loufoques de derrière les fagots et surtout en les utilisant pour faire régner l’ordre. Mais ça pose quand même question…

 

Pour moi, un super héros, un vrai de vrai, ne doit céder à la violence qu’en dernier recours. Alors oui, en général, il possède des supers pouvoirs de la mort qui tuent tout pour justement ne pas arriver à cette extrême extrémité. Mais qu’est-ce-que cela dit de l’humain dans ce cas-là ? Que sa seule caractéristique face au danger est de se servir de ses poings ?! Sympa l’ambiance ! Après tout, les supers héros ne sont-ils pas censés avoir une éthique, une sorte de code d’honneur et d’appel à la paix que Batman, Spiderman et tous leurs amis auraient signé et qui commencerait par « Peace and Love my friends » ?! Alors que sont vraiment Dave et Mindy en tant que « super-héros humains » : héros ou assassins se cachant derrière le supposé Bien pour faire tout de même le Mal ? (oulà, on philosophe dur par ici ;)). Autre détail amusant : Dave, le personnage principal, est censé être un super héros de la vraie vie… Un héros « ordinaire ». Mais après l’entraînement militaire digne de Jacky Chan que lui impose Mindy et la (super) musculature qu’il développe, nous le serions probablement tous… 😉 Les torgnoles qu’il se prenait dans le premier film devaient sans doute avoir plus de sel… et plus de réalisme !

 

kick-ass-2-dave

 

La mise en avant des différents réseaux sociaux d’aujourd’hui m’a quant à elle particulièrement amusée. En vrais geeks qu’ils sont, ces héros tweetent, re-tweetent et passent même des petites annonces sur Facebook pour retrouver leurs congénères : ÉNORME ! Des héros (très) modernes en somme mais surtout des adolescents (et des vrais de vrais cette fois-ci avec des hormones, des remises en question, des prises de tête et tout ce qui va avec) qui font parfois flirter ce film avec le « teen movie ». Ce qui ne plaira pas à tout le monde… Bien évidemment, la polémique autour de la supposée violence du film ne m’avait pas échappé. Elle a même été dénoncée par Jim Carrey qui interprète un Colonel Stars and Stripes impeccable (et taré) mais qui s’est pourtant désolidarisé de la promo du film, réalisant après coup que certaines scènes allaient (beaucoup) trop loin. Bien que je ne sois pas une chochotte, j’ai trouvé l’excès d’hémoglobine un peu too much. Trop de sang tue vite le sang quoi… Ça ne m’a pas fait frémir : juste rire par excès de ridicule (mais c’est finalement sans doute le but de la manœuvre de ce film très Série B…). Tant que cela restait dans l’excès, cela s’avérait (étrangement) plutôt drôle. Là où le bas blesse, c’est lorsque la violence n’est plus parodique mais se fait gratuite. Quand une jeune femme manque de se faire violer par des supers vilains qui s’en gaussent ou que l’un des personnages est froidement abattu alors qu’il tentait juste d’en protéger un autre, on réalise subitement que OUI, même au cinéma, la violence peut aller trop loin et que NON, on ne peut pas toujours rire de tout. Dommage : à partir de là, le film va un peu trop loin et s’éloigne sensiblement de son but : divertir…

 

kick-ass-2-hit-girl

 

Il faut donc prendre ce film pour ce qu’il est : un pastiche divertissant et bien rythmé qui flirt avec le teen movie, mettant en scène d’excellents acteurs (Chloé Grace Moretz est magnifique et définitivement talentueuse), à prendre au 1000e degrés, souvent drôle mais parfois absurde, pour le moins original et délirant et qui permet de passer un très bon moment dès lors qu’on ne cherche pas (comme moi !) à l’intellectualiser… (car oui, il a soulevé chez moi de grandessss interrogations tout de même : on ne sait jamais, si j’envisage de devenir une super héroïne, j’aurais besoin de quelques tuyaux). A voir sans hésiter toutefois si vous aimez le tout… et le grand n’importe quoi !

 

Et toi lecteur, un avis sur l’adaptation de ce célèbre comics ?

 

3 réflexions sur “J’ai vu… Kick Ass 2 (sans avoir vu le 1er… Parce que c’est bien mon genre de faire les choses à l’envers !)

  1. D’habitude je suis plutot tentee par tes decouvertes, mais je crois que je vais suivre ton avis et ne pas me laisser tenter par cet incroyable chef d’oeuvre des temps modernes!!
    Grosses bises et bon retour parmi nous (avec le soleil!)

  2. Moi j’aime bien les films avec des super-héros… et des héros tout court ! J’avais vu Kick Ass 1er du nom, comme tu le dis si bien, et… ma foi… j’avais beaucoup aimé ! Malheureusement je n’ai pas encore été voir celui-ci. Il faut que je fonce !
    (ps : toi aussi tu rêves d’être Catwoman ? Haha, on a un point en commun là ! Allez viens, on va se faire les griffes ^^)

    • Hé bien depuis que j’ai écrit cet article, je me suis laissée tenter par Kick Ass 1 et je dois dire que j’ai beaucoup ri ! Tu avais raison Ophélie, c’était plus que bien ! Il est vrai que ce n’est pas le genre de films qui me tente habituellement mais ceux-là font exception à la règle 😉 Ps : ahah, d’accord pour se faire les griffes ensemble !! 😀

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s