J’ai vu… « Paris à tout prix », de Reem Kherici (Un choc des cultures drôle à souhait, à voir absolument en cas de déprime… et même sans !)

 

Hello mes amours !

 

Quoi de mieux pour finir le week-end en beauté que de se faire une petite soirée ciné ? (ne me remerciez pas pour la rime, elle est venue toute seule !). C’est exactement la question que je me suis posée dimanche soir et je ne le regrette pas. Grâce à elle, j’ai passé une soirée extra ! Devant le vide intersidéral des films à l’affiche en ce moment (je sais, j’exagère (un peu). Mais quand on est pas très « Wolverine » ou « Insaisissables », reconnaissez qu’il n’y a pas grand chose à se mettre sous la dent…), je me suis rappelée m’être bien marrée devant des extraits de « Paris à tout prix » vus il y a quelques temps. « Why not ?! «  me suis-je dit. Au mieux, j’allais rire à gorge déployée. Au pire, j’allais rire (jaune).

 paris-à-tout-prix-affiche

 

J‘ai eu de la chance : c’est la première proposition qui s’est imposée à moi et j’ai ri comme je n’avais plus ri au cinéma depuis biennnn longtemps (et ça fait du bien !). Après avoir focalisé pendant vingt bonnes minutes sur l’actrice principale qui me rappelait VRAIMENT quelqu’un et après avoir trouvé (AYEM bitches, vous le croyez ça ?!), j’ai profité pleinement de ce film frais, léger et bourré d’humour, le tout servi par un casting qui fait mouche. A voir absolument si vous :

 

  • êtes un blédard et souffrez du mal du pays

  • rêvez de visiter le Maroc et voulez vous mettre dans l’ambiance avant

  • voulez voir une Marocaine débiter des préjugés loufoques sur ses compatriotes plus vite que son ombre : FOUS RIRES GARANTIS !

 

 reem-kherici-paris-a-tout-prix

ayem

Avouez qu’il y a une ressemblance !
(ne me laissez pas seule dans mon délire, pitié !)

 

« Paris à tout prix »… Ça dit quoi ?

 

Maya Benlatif a tout pour elle : un physique de rêve, un dressing qui ferait presque pâlir d’envie Carrie Bradshaw herself, un futur CDI en tant que styliste chez un grand créateur si elle achève de faire ses preuves… Tout donc… Sauf des papiers en règle ! Lors d’un contrôle de police après avoir commis une très légère infraction (franchir une ligne blanche en ayant deux bouteilles de vodka dans le pif, ça pardonne rarement !), elle apprend en effet que son permis de séjour qu’elle n’a pas pris le temps de faire renouveler à la préfecture est périmé depuis plus d’un an et qu’elle est donc clandestine… alors qu’elle vit en France depuis plus de vingt ans !

 paris-a-tout-prix-dressing

 

En quelques jours et alors qu’elle est à un tournant dans sa vie professionnelle, elle est expulsée et renvoyée manu militari dans son pays d’origine (après avoir quand même vainement tenté de proposer le mariage blanc à un ex : ça ne mangeait pas de pain d’essayer !). Sauf que Maya ne l’entend pas du tout de cette oreille : son pays, c’est la France et elle compte bien y rentrer le plus vite possible. Pas question pour celle qui dort avec un T-shirt « Je suis une princesse » sur le dos de moisir dans ce Maroc où tout est « pauvre, sale et bruyant » et d’être assimilée à ses péquenauds avec qui elle n’a rien à voir ! Débarquée de l’aéroport en Louboutin et mini poom poom short, elle qui méprisait déjà ses cousins « partis à l’étranger » (entendez à Saint Denis, dans le 9-3 !!!), qui clame à qui veut l’entendre qu’elle ne parle pas arabe et qui ne supporte ni « bled » ni « blédards », va devoir supporter un choc des cultures qui s’annonce carrément détonant !

 paris-a-tout-prix-arrivee-en-taxi

 

« Paris à tout prix »… Je me lance ou pas ?

 

Je dois avouer que le premier quart d’heure du film m’a fait un peu peur : entre Maya, incarnation de la it-girl parisienne fourbe, mesquine, méprisante et arrogante (en clair : INSUPPORTABLE) qui ne fait pas grand chose à part écumer les boites hype de la capitale et juger les autres, ses « copines » du même acabit, le cliché de la stagiaire qu’on victimise à souhait, les guests caricaturaux (c’est moi où Florence Foresti joue toujours de la même manière et toujours des nanas qu’on a envie d’étriper ?) et l’impitoyable univers de la mode qui donne envie de trucider tout le monde (ah pardon, on me souffle dans l’oreillette que ce dernier point n’est pas un cliché : l’univers de la mode est bel et bien pourri !), les stéréotypes étaient bien de la partie. 

 paris-a-tout-prix-createur

 

paris-a-tout-prix-arrivee-en-boite

 

Et pourtant, même s’il aurait été facile de tomber dans le grotesque avec ces différents ingrédients donnés d’entrée de jeu, Reem Kherici parvient à déjouer les pièges de telle sorte que le téléspectateurs ne trouve pas cela trop gros. Et ça marche ! On craque pour Maya qui se retrouve dans une galère sans nom et qui vendrait sans difficulté père et mère sur l’étal d’un souk si cela lui permettait d’obtenir son billet de retour pour Paris ! Le charme du film tient pour beaucoup dans la complicité entre les personnages qui donne une énergie folle à l’ensemble : j’ai adoré Tarek Boudali, déjà croisé dans « En famille », la mini série de M6, qui va prendre un malin plaisir à torturer sa sœur sur les clichés marocains afin de la confronter à la bêtise de sa vision arriérée de ce pays. Puisque Maya considère les Marocains comme des bouseux faisant leurs besoins au fond du jardin, pourquoi ne pas jouer cette carte à fond ?!

 

paris-a-tout-prix-tarek-boudali

 

paris-a-tout-prix-taxi

 

Du coup, on rigole énormément en visionnant ce film qui fait la part belle aux stéréotypes bien connus sur les Arabes et autres « blédards »… (les passeurs qui en veulent à l’argent des clandestins quand ils en ont, les chauffeurs de taxi qui roulent comme des tarés, les « carrioles » qui servent de bus et où les locaux voyagent avec leurs chèvres et leurs poules…!). Et c’est encore plus drôle puisque ça sort de la bouche d’une Marocaine en personne ! Les répliques et les situations hilarantes dans lesquelles se retrouvent Maya m’ont arraché de grands éclats de rire et je peux vous assurer que je n’étais pas la seule : la salle était pliée en deux et la majorité des téléspectateurs avaient la banane en sortant du cinéma. Un vrai plaisir ! J’ai seulement regretté que certaines répliques en marocain ne soient pas sous titrées car certains de mes voisins au ciné se marraient bien mais la moitié de la salle passait à côté du gag, faute de ne pas parler arable. Dommage ! J’adresse aussi toute mon admiration à Reem Kherici et à ses jambes de rêve qui tentent de nous faire croire qu’on peut se balader dans un souk court vêtus sans être emmerdé abordé ! A côté de cet humour ravageur, certaines scènes n’oublient pas d’apporter la petite dose d’émotion qui va bien, entre l’adorable grand-mère marocaine qu’on a envie d’adopter, le beau gosse marocain qui nous donnerait bien envie de laisser la Tour Eiffel derrière nous et ce besoin viscéral de renouer avec ses racines pour se souvenir d’où l’on vient.

 

paris-a-tout-prix-grand-mere-marocaine

 

reem-kherici-salim-kechiouche

 

parix-a-tout-prix-salim-kechiouche

 

De quoi demeurer une fashion victime oui, mais au grand cœur cette fois-ci ! Un film que je recommande vraiment pour passer un vrai bon moment de cinéma, pour rire de bon cœur et pour se moquer gentiment des préjugés que nous avons tous dans un coin de nos têtes, de la bimbo parisienne bitchy se nourrissant exclusivement de champagne et de cosmopolitan en passant par l’arabe dormant sur la paille de sa grange entouré de ses chèvres et de ses moutons 😉

 

 Et toi mon lecteur, as-tu vu « Paris à tout prix » ?

 

 

Publicités

6 réflexions sur “J’ai vu… « Paris à tout prix », de Reem Kherici (Un choc des cultures drôle à souhait, à voir absolument en cas de déprime… et même sans !)

  1. Ca y est tu m’as donne envie d’aller le voir. Je m’etais dit peut-etre. Et bien la je me dis j’y cours – parfait pour un apres-midi 15 aout!!
    Et en plus j’adooooooore le Maroc, alors je ne peux pas le louper.

    Mille merci ma belle. Et a tres bientot.
    Grosses bises

    • J’ai vu ton p’tit commentaire sur Hellocoton et je te remercie pour ce retour positif ma Marie !! Je suis ravie que ça t’ait plu et que tu ais passé un bon moment ! C’est toujours délicat de conseiller parce qu’on a tous notre humour et ça peut ne pas plaire à tout le monde 😉 Moi pour ma part je suis bon public et j’ai vraiment passé un bon moment avec cet aparté marocain ! Visiblement toi aussi et ça me fait un grand plaisir 🙂 A très vite ma belle, plein de bisous !

  2. Ha ha ha ! Ca me tente beaucoup ! J’aime rire des vieux clichés alors … faut que je me lance ^^

    PS : oui Ayem est là dans le pif pointu de l’actrice 😉

    • Ah ah ah, je savais que je pouvais compter sur ma Soeur Cosmique pour me suivre dans mon délire !!! 😀 Merci !!! J’insiste, ce film était bien chouette. Pour un pur moment de détente, je te le conseille ! Drôle à souhait ! Entre deux lancées de melons ça peut être rigolo à visionner… 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s