J’ai vu… American Pie 4 (et même que c’était très chouette. Si si, vraiment !)

 

Hello mes petits cinéphiles !

 

Hier, c’était soirée ciné. J’étais partie avec l’idée de voir Dark Shadows (inconditionnelle de Tim Burton que je suis !) mais les horaires des séances étaient vraiment trop galères. La personne qui m’accompagnait et moi-même avons décidé, à nos risques et périls, d’aller voir le 4e et dernier volet d’American Pie. Nous nous sommes dits qu’au mieux, on allait bien se marrer et qu’au pire… On allait bien se marrer. Le choix était donc vite fait puisqu’on avait surtout envie de se marrer et que l’humour potache ne nous faisait pas peur ! Pour ma part, j’avais adoré les trois premiers épisodes complètement déjantés des aventures de cette bande de potes plutôt tarés. J’étais donc plutôt curieuse de voir comment les réalisateurs allaient réunir nos aventuriers 10 ans après la fin du dernier volet. Et je n’ai pas, mais alors pas du tout été déçue !

[saut]

american-pie-4-affiche

[saut]

Ils n’ont pas pris une ride, hein ?!

[saut]

Oles avait quitté jeunes diplômés, encore boutonneux pour certains et surtout toujours autant obsédés par le sexe. On les retrouve aujourd’hui père de famille, homme au foyer, journaliste connu ou encore baroudeur explorant le monde. Ils ont pris de la bouteille et des rides et pourtant, tout au fond d’eux, ils sont toujours les ados déjantés de la fameuse promotion 99 ! Alors, quand une réunion des anciens du lycée est organisée 10 ans plus tard, les quatre compères voient là une occasion irrésistible de faire la fête, de picoler et de se retrouver… comme au bon vieux temps. Mais comme à l’origine, rien ne va se passer comme prévu (sinon ce ne serait pas drôle du tout !).

[saut]

american-pie-4-copie-2

[saut]

AMERICAN PIE 4 : VERDICT ?

[saut]

J‘ai sincèrement ri de bon cœur pendant les deux heures que dure le film et je ne me suis pas ennuyée une seule seconde : une vraie bouffée d’air frais. Le résultat est tout simplement dé-ca-pant : des dialogues et des situations cocasses (surtout pour Jim qui comme de coutume n’a pas perdu l’habitude de se mettre dans de beaux draps) mais un humour un peu « moins » gras qui montre que la bande a franchement gagné en maturité… sauf Stifler évidemment, qui reste en toutes circonstances le déjanté au grand cœur qu’on connaît (même s’il le cache bien !).

[saut]

american-pie-4-stifler

[saut]

J‘ai trouvé que tout était juste et dosé dans le scénario des deux réalisateurs et cette justesse est touchante à plus d’un titre : on sent la volonté de ne vouloir trahir ni les personnages que l’on a connu, vu grandir et tant adoré, ni les spectateurs, la fameuse « Génération American Pie » qui attendait cette réunion de pied ferme mais qui craignait aussi d’être déçue…

[saut]

Lrésultat est pourtant là et point de déception à l’horizon ! Les journalistes semblent prendre un malin plaisir à descendre le film en flèche alors que les spectateurs sont unanimes : le film est une réussite. Les ingrédients qui ont fait le succès de la série sont toujours là. Entre humour et gags désopilants, les scénaristes n’ont pas oublié la dose de nostalgie nécessaire face au temps qui passe inlassablement et qui n’épargne personne : nos cinq amis ont vieilli, chacun a son lot de problèmes et de soucis quotidiens qui les rend encore plus touchants, bien qu’ils s’en défendent. Au-delà de l’humour qui reste l’ingrédient number one, une vraie profondeur transparaît en filigrane : chaque personnage se questionne sur son passé et son présent, voit sa jeunesse lui échapper, se remémore avec nostalgie ses premiers amours, a peur de ne pas être à la hauteur de son présent ou de décevoir ses proches… Ça ne parle pas à tout le monde, ça ? (bà moi ça me parle. NA !).

[saut]

american_pie_1999

[saut]

Avant…

[saut]

american-pie-4-la-bande

[saut]

Après…

[saut]

Selon moi, le charme du film tient beaucoup à cet appel à la nostalgie. Si vous êtes des aficionados des premiers épisodes, vous verrez que le film est truffé de références et de clins d’œil aux premiers volets, du simple décor en passant par l’excellente bande-son ! Et surtout, ils sont TOUS de retour : Vicky, Heather, Jessica, Nadia, « Sherminator », la Maman de Stifler et bien sûr le père de Jim qui, pour notre plus grand bonheur, a un rôle plus important dans ce volet et se révèle toujours aussi cool : le père idéal !

[saut]

american-pie-4-pere-de-jim

[saut]

La rencontre entre la Maman de Stifler et le père de Jim s’avère décapante ! 

[saut]

J‘ai retrouvé aussi avec plaisir Oz et Heather qui était (je l’avoueeee), mon couple préféré ! (mode midinette off).

[saut]

american-pie-heather-chris

[saut]

Avant…

[saut]

american-pie-4-chris-heather

[saut]

Après…

[saut]

Quant à Kevin, qui était un peu mon crush de l’époque, j’ai eu comme qui dirait un petit choc… 

[saut]

american-pie-kevin

[saut]

Avant…

[saut]

american-pie-4-kevin

[saut]

Après… (God !!!! Mais que s’est-il passé ?!)

[saut]

Si certains des acteurs ne font qu’une courte apparition, on est comblé de voir qu’ils ont tous répondu présents pour cette dernière représentation, comme un ultime adieu aux spectateurs. La boucle est finalement bouclée.

[saut]

J‘avais trouvé les multiples American Pie qui sont sortis à la suite des trois premiers (et qui n’avaient « d’American Pie » que le nom d’ailleurs) particulièrement médiocres. Comme quoi exploiter un filon n’est pas toujours rentable…

[saut]

american-pie-autres-episodes

[saut]

De l’art du bon goût en matière de cinéma…
(de l’art du bon goût tout court d’ailleurs)

[saut]

Cn’est donc pas sans appréhension que je craignais de voir ce 4e « vrai » volet. Pourtant, je suis ressortie de la séance à la fois légère et heureuse : car les personnages nous prouvent que vieillir, ça peut être bien aussi (et ce malgré les galères auxquels ils sont tous confrontés).

[saut]

Malgré les années, la magie opère encore : on a l’impression de retrouver enfin la bande de copains qu’on avait quitté hier. Ils ont vieilli, nous aussi, mais on les aime toujours autant car au fond d’eux, ce sont toujours les mêmes… Cette saga rafraîchissante qui reste mythique à mes yeux fera le bonheur de tous ceux qui ont suivi avec plaisir les premières aventures de la joyeuse bande. Je ne regrette pas du tout les dix euros que j’ai laissé au Gaumont Pathé : c’est LE film à voir en ce moment pour passer un moment de pur détente, sans prise de tête. Et parfois, c’est aussi ça le cinéma n’en déplaisent aux journalistes… « American Pie 4 : vous en reprendrez bien une part ? » : pour moi ce sera la tarte entière ! Merci 😉

[saut]

Publicités

2 réflexions sur “J’ai vu… American Pie 4 (et même que c’était très chouette. Si si, vraiment !)

    • Ralala, je vois que je ne suis pas la seule à avoir aimé cette saga ! (mon humour et moi, ça nous rassure : merci !!! ;)) Si tu as l’occasion, n’hésite pas à aller le voir : bon moment assuré !!

Les commentaires sont fermés.