Gros plan sur : la nouvelle campagne publicitaire de Microsoft pour Skype

 

Hello mes petits internautes ! 

 

Si vous adorez le web pour toutes les facilités qu’il nous apporte au quotidien mais que vous vous demandez parfois à quoi ressemblerait notre vie sans toute cette « virtualité » (vous savez, cette fameuse époque où nous n’avions rien d’autre qu’une bonne vieille encyclopédie ou un Quid pour réaliser nos exposés ! Impensable aujourd’hui, hein ?), ce papier devrait vous intéresser ! Peut-être faîtes-vous déjà partie des nombreux utilisateurs de Skype, ce logiciel de téléphonie fichtrement bien fait, il faut le dire, qui permet de communiquer gratuitement et en direct avec ses proches, et ceci même s’ils se trouvent à l’autre bout de la planète. Pour ce faire, rien de plus simple : déterminer d’une heure de rendez-vous et posséder une webcam pour pouvoir voir l’autre et le tour est joué !

[saut]

Racheté l’année dernière par Microsoft, Skype connaît depuis plusieurs années un succès jamais démenti. Mais qu’en est-il réellement par rapport aux deux réseaux sociaux favoris des internautes, Facebook et Twitter ? Visiblement, ces deux-là représentent une concurrence non négligeable pour Skype (bien qu’ils ne proposent pas les mêmes services) puisque la dernière campagne marketing de Microsoft s’en prend directement à ces deux médias. Et elle n’y va pas de main morte !

[saut]

Placardés un peu partout en Grande-Bretagne et très prochainement aux États-Unis, les messages publicitaires ont au moins le mérite d’être clairs et nets : « A quel moment LOL a-t-il remplacé le son d’un éclat de rire ? », « Quand est-il devenu acceptable d’envoyer un texto à sa mère pour son anniversaire ? » ou encore « 140 caractères n’équivalent pas à rester en contact ». Bref, Skype se propose purement et simplement d’apporter et surtout de nous rendre toute l’humanité dont nous nous sommes dépossédés en utilisant les réseaux sociaux. Mais constatez plutôt par vous mêmes (attention, english inside !) :

[saut]

skype-back-to-humanity

[saut]

« Votre aller-simple vers l’humanité »

[saut]

skype-campagne-pub

[saut]

« 140 caractères ne suffisent pas pour rester en contact »

[saut]

skype-campagne-pub-2

[saut]

« Passer d’un simple message posté sur un mur
à une conversation de première classe »

[saut]

A part si vous êtes un robot venu du futur, ces messages devraient forcément vous interpeller. En utilisant quotidiennement les réseaux sociaux, nos comportements ont nécessairement changé (en bien ou pas, mais ça c’est un autre débat…) et c’est justement ce que pointent ces pubs du doigt. Qui n’a jamais posté un petit message sur le mur de quelqu’un par « flemme » de lui téléphoner ou de se rendre jusque chez lui ? En ce sens, les réseaux sociaux nous « sauvent » quotidiennement la vie, donnant l’illusion aux uns et aux autres que l’on se soucie d’eux (et réciproquement) parce que nous avons pris dix secondes sur notre planning pour écrire un message personnel (mais pouvant être vu de tous…) sur un wall. Et cet argument peut sans problème valoir également pour le SMS (en plus intime toutefois) : comme le souffle Skype dans sa campagne, depuis quand écrire et envoyer un SMS est-il devenu la norme en matière de communication ?

[saut]

Nous le faisons tous ou presque, mais interrogeons-nous : n’est-ils pas un peu « triste » de recevoir cinquante SMS et vingt messages sur Facebook le jour de son anniversaire et quasiment aucun coup de fil hormis celui de sa grand-mère ? (et encore, même elle vous a récemment demandé de lui créer un compte Facebook et une adresse mail !). Nous ne pouvons donc pas le nier, même si un retour en arrière semble impossible tant ces nouvelles technologies font désormais partie intégrante de nos vies, celles-ci ont considérablement modifié nos comportements et pas toujours pour le mieux… C’est donc un véritable coup de pied dans la fourmilière que lance Skype à travers cette campagne qui a coûté la modique somme de 12 millions de dollars (une broutille, donc !).

[saut]

page-accueil-skype

[saut]

Personnellement, je trouve celle-ci plutôt bien ficelée, d’autant plus qu’elle a le mérite d’interpeller son public… Là où je ne peux pas m’empêcher de sourire, c’est lorsque Skype tente subtilement de nous faire prendre des vessies pour des lanternes : sous prétexte que le logiciel nous permet de parler en temps réel avec nos contacts via écrans interposés, il vaudrait davantage que les autres réseaux sociaux et serait surtout plus « humain » ? Le raccourci est un peu simpliste il faut l’avouer (mais ils auraient eu tort de ne pas essayer de nous le faire croire !). Dans tous les cas, tout ceci reste du domaine du « virtuel » et ne remplacera jamais un vrai baiser ou une vraie conversation avec ses proches… Même si le téléphone ne vaut pas une vraie présence, il reste tout de même plus « humanisé » dans notre esprit (au moins avons-nous jusqu’à preuve du contraire une voix humaine à l’autre bout du fil !) et Skype joue justement sur cette idée déjà établie dans notre esprit pour tirer son épingle du jeu. C’est donc un véritable jeu de dupes que nous vendent ces publicités, qui d’ailleurs n’oublient pas de se servir au passage de Facebook et de Twitter pour faire leur pub : le hashtag #itstimeforskype entend déjà relayer la campagne comme il se doit… Des petits arrangements entre amis qui conviennent à tout le monde, en somme !

[saut]
skype-campagne-pub-3
[saut]

En résumé : une bonne campagne qui nous parle de ce que l’on connaît et donc nous interpelle : des outils de non-communication que nous utilisons quotidiennement (dont nous ne pourrions très certainement pas nous passer) et qui nous facilitent la vie… tout en nous la compliquant considérablement, parfois, aussi.

[saut]

Publicités