Pourquoi les bijoux Sweet Factory me mettent l’eau à la bouche…

 

Hello mes petits gourmets ! 

 

Parfois, on aimerait avoir du talent (mais on a pas toujours ce qu’on veut ma bonne dame !). Et parfois, on tombe sur des gens, des marques ou des produits qui, eux, n’en manquent pas et en ont même à revendre.

 

Eflânant l’autre jour dans une galerie marchande, je tombe en émoi pour les bijoux et les accessoires de la marque Sweet Factory. Surfant sur la vague de la pâte fimo, l’entreprise propose des créations gourmandes et si réalistes qu’on en mangerait…

hamburger

collier-ginger-bread-sucre-d-orge-ras-de-cou

 

Ces petites gourmandises sorties tout droit de nos souvenirs d’enfance (ou du film « Charlie et La Chocolaterie », aussi !) me font sacrément de l’oeil (mais si, vous ne les entendez pas qui m’appellent ?).

 

gourmandises-copie-2

nounours

 

Les prix, somme toute raisonnables pour la beauté et le réalisme des créations, vont de 5 à 23,50 euros en moyenne. Les plus originales peuvent même faire parler leur créativité en réalisant une composition unique (un bon moyen d’être sûr qu’on ne retrouvera pas le même bijoux au cou de la voisine ou au poignet de la cousine Solange !).

 

guimauve

 

Personnellement, je suis conquise et je fonds littéralement pour ces bijoux qui me ramènent immédiatement en enfance ! (surtout leurs bagues que je trouve vraiment à croquer sans jeux de mots). Quelques-unes de leurs gourmandises figurent d’ailleurs sur ma wish-list d’anniversaire… (Quoi ? On ne sait jamais, si ma famille passe par là !).

 

bagues

 

Une amie me disait l’autre fois qu’il n’existe rien de plus facile à travailler que la pâte fimo… Mouais, pas sûre… Je suis prête à parier que si je m’y mettais, mes créations ressembleraient davantage à des petits boudins colorés qu’à autre chose. Heureusement qu’il existe des artistes pour travailler de leurs petites mains habiles et pour nous en faire profiter !

 

coca-tagada

 

En résumé, des gourmandises qui sont aussi appétissantes que les vraies mais qui ne font pas prendre un gramme… MOI JE DIS OUI ! (et j’en reprendrais même plusieurs fois s’il vous plaît).

 

Tous les visuels sont empruntés
au site internet
Sweet 
Factory
(et le choix fut dur !)

 

Plus de renseignements et commandes en ligne possible 

 

« La gourmandise est un joli défaut ! »

Publicités