Pourquoi je rêve de me la jouer à la Marty Mc Fly

 

Hello mes petits voyageurs dans le temps !

 

Aujourd’hui, l’ambiance nostalgie est de mise puisque nous allons parler d’une (vieille) saga du grand écran mais qui n’en est pas moins excellente… Je veux bien sûr parler de Retour vers le Futur ! (mode rétro ON).

 

Pour moi, ces films hors du commun ont toujours eu un petit goût particulier (on a les madeleines de Proust qu’on peut). Quand j’étais môme, il n’était pas rare que je les regarde avec mon grand-frère qui, comme tous les ados de l’époque, adorait les voyages dans le temps de Marty Mc Fly.

 

retour_vers_le_futur

 

Mais si, rappelez-vous : Marty Mc Fly, c’était cet ado qui se retrouvait propulser dans le passé grâce à la machine à voyager dans le temps de son ami Doc. Si le savant fou me faisait légèrement flipper par moments, je rêvais de faire moi aussi un tour de DeLorean et de découvrir comment c’était, « avant ».

 

Mais ce que je préférais de loin, c’était bien sûr l’Hoverboard de Marty, cette sorte de planche qui ressemblait à un skateboard mais avec cette particularité en plus (et pas des moindres !) : la lévitation. Grâce à ce jouet, Marty pouvait « voler » à quelques centimètres du sol et même sur l’eau. J’étais littéralement subjuguée par cette technologie et je rêvais de trouver la même au rayon jouets de Carrefour. Mais à l’époque, pas de créateurs de génie pour contenter les enfants du monde entier…

 

                           hoverboard-2

 

Ec’est là qu’en 2012, Mattel intervient enfin. La marque bien connue a en effet annoncé dernièrement sa volonté de créer la réplique de l’Hoverboard ! On sauterait presque de joie si ça ne semblait pas trop beau pour être vrai. Seuls hics en effet (car oui, il y en a plusieurs), la célèbre planche n’aura rien d’un jouet. Objet de collection qui sera bien incapable de supporter le poids d’un corps humain (même celui d’un enfant), Mattel ne démarrera de toute façon la production qu’à la seule condition d’obtenir au préalable un certain nombre de commandes (ce qui est loin d’être fait). Ô rage, ô désespoir (si toi aussi tu sens poindre la supercherie, tape dans tes mains).

 

                          hoverboard_mcfly

 

Détail qui ne tombe toutefois pas dans l’oreille d’un sourd, la marque promet que l’objet aura bel et bien la capacité de glisser au-dessus d’un grand nombre de surfaces… Mais par quelle technique ? Les spécialistes pensent qu’une conception à base d’électro-aimants sera sûrement privilégiée mais que le prix de la machine coûtera très certainement un rein à chacun de ses acquéreurs (c’est toujours bon à savoir).

 

Petite déception donc pour le commun des mortels qui espérait pouvoir enfin acquérir l’Hoverboard de leur enfance… Mais voilà de quoi laisser aux plus aisés le temps de prévenir leur banquier (et ainsi prévenir une éventuelle crise cardiaque !).

 

Marty, si jamais tu lis ce message :

Tu ne voudrais pas exceptionnellement faire un petit tour jusqu’en 2012 et me le prêter ton célèbre skate ?
Je t’offre le gîte et le couvert en échange.

A bon entendeur !

 

Publicités